INTRODUCTION

Le CLUB KISITO JEUNESSE est à l’écoute des demandes de ceux qui le contactent. Nous essayons de répondre à leurs attentes et ainsi de renouveler nos services à la population de Lomé. Ainsi par exemple, nous avons plusieurs projets dont celui de soutenir des apprentis (soudeurs,…) en leur proposant des cours d’alphabétisation fonctionnelle.
Jusqu’à présent le CLUB KISITO JEUNESSE a compté sur ses sponsors qui, avec leurs dons d’argent, de livres, de matériels nous ont permis d’exister et de proposer depuis 1996 des activités culturelles aux enfants de Lomé. Nous aimerions maintenant compléter ces financements en mettant sur pied une activité qui génère des revenus et qui corresponde à notre philosophie ainsi qu’à nos objectifs.

 

 

 

 

 

ALPHABÉTISATION DES APPRENTIS ET DES FEMMES

L’apprentissage au Togo

Pour de trop nombreux jeunes en particulier les filles, l’école s’arrête en primaire et leur espoir de continuer à apprendre a vite été rattrapé par une situation familiale difficile ou des résultats trop faibles dans un système éducatif sélectif.
Beaucoup apprennent alors un métier manuel (couture, mécanique, menuiserie, coiffure, soudure…) en apprentissage à plein temps chez un patron, et n’ont plus la possibilité de continuer à apprendre les notions de base pas forcément bien maîtrisées que sont la lecture, l’écriture, le calcul.
Emmanuel est un artisan métallier du quartier. Il forme gratuitement ses apprentis contrairement à beaucoup ‘patrons’ qui demandent aux jeunes de payer leur formation.

Projet

Emmanuel souhaiterait nous puissions assurer une formation de base à ses apprentis, eux-même conscients de certaines de leurs lacunes et donc très demandeurs. Nous sommes prêts à les aider à réapprendre ces notions, à les intégrer à leur métier et ainsi leur donner une chance supplémentaire de réussir leur apprentissage puis leur future installation.
Nous souhaitons aussi répondre à une demande de cours d’alphabétisation de la part de femmes du quartier, souvent d’origine rurale, de manière qu’elles puissent mieux gérer les petits commerces qu’elles tiennent à Lomé ainsi qu’être plus impliquées dans la scolarité de leurs jeunes enfants.

Recherche de Financement

Nos moyens sont limités et nous avons besoin d’aide financière pour mener à bien ce projet. Le coût peut paraître faible mais nos finances nous empêchent actuellement de mettre sur pied ce projet qui serait pourtant tellement utile aux apprentis pour mieux appréhender leur vie professionnelle future ainsi qu’aux femmes qui tentent grâce à leur activité, d’apporter leur contribution au budget de la famille malgré leur faible niveau scolaire.

Estimation du coût

Pour 10 apprentis (ou 10 femmes), à raison de 2 séances par semaine durant 6 mois: 96 000 F (CFA) soit 146 €.

Recouvrement du financement

0%

Vous souhaitez être le parrain (ou la marraine) de ce projet ?
Contactez-nous !